L’arrivée d’un chat #5 : Préparer le futur environnement du chat

Chat dans la bibliothèque

Après les achats nécessaires pour accueillir votre chat, il s’agit maintenant de préparer son futur lieu de vie et les autres membres de la famille afin qu’il puisse trouver sa place en toute sécurité chez vous.

Ses futurs colocataires

Il est recommandé de :

  • Préparer les enfants, notamment ceux relativement petits, à l’arrivée d’un chat en les prévenant du temps d’adaptation nécessaire et de la peur normale d’un chat coupé de son ancien environnement et qui n’a plus de repère, en leur demandant de respecter à la fois le rythme du chat comme on le fait avec eux en le laissant manger et dormir tranquillement, mais aussi son espace (sa litière, son panier, ses gamelles) et son corps en ne tirant pas sur sa queue ou ses moustaches, et en ne le forçant à rien.
  • Préparer les autres animaux en leur faisant sentir un tissu avec l’odeur du nouvel arrivant pour qu’ils se familiarisent avec afin qu’il n’y ait pas de stress lorsqu’ils feront connaissance.

Chat caché dans la bibliothèqueSource : TiffanyReichart

Repenser son intérieur avec les yeux d’un chat

Je vous vois déjà inquiet ! Vous n’avez pas refaire votre déco mais juste à faire quelques modifications afin que votre chat puisse y trouver sa place en toute sécurité et en anticipant les envies bien malheureuses mais naturelles chez un chat.
Voici quelques idées qui, à l’expérience, se révèleront utiles pour votre chat comme pour vous :

  • Préparer à l’avance (ne serait-ce pas un pléonasme…?!) bien évidemment son coin et ses affaires en installant ses gamelles de nourriture et d’eau (dans un endroit calme mais au contact de la famille, comme la cuisine par exemple), sa litière (dans un endroit toujours accessible mais à l’abri des regards, loin du lieu de couchage et de repos, voire carrelé pour des facilités de nettoyage, comme la salle de bain ou les WC), son coussin ou son panier (dans un endroit calme, à l’abri des courants d’air, où il fait bon, plutôt en hauteur).
  • Fermer les pièces qui lui seront par la suite interdites, tout en sachant qu’il n’est pas simple d’interdire un lieu et de fermer une porte à un chat, car c’est précisément ce qui va l’attirer et attiser sa curiosité, s’entêtant à gratter à la porte et trouver le moyen d’entrer.
  • Si vous avez du papier peint chez vous, ne pas hésiter à protéger les coins de murs en mettant des objets devant quand cela s’intègre dans votre décoration. Sinon vous pouvez tenter de pulvériser des répulsifs qui seront à renouveler de temps en temps (pour savoir comment les fabriquer vous-même, vous trouverez quelques recettes sur Wikihow).
  • Anticiper les recoins et trous dans lesquels pourrait se faufiler un chat (en prenant en compte sa taille mais étant aussi conscient qu’ils sont très malléables et souples !) et qui seraient dangereux pour eux, difficiles d’accès pour vous, dont ils ne pourraient pas sortir ou être récupérés facilement. Pensez aussi, lorsqu’il sera là et que vous le chercherez, qu’ils adorent les tiroirs, les placards, la machine à laver, le sèche-linge, sous les lits, etc.
  • Se débarrasser ou interdire l’accès à des plantes considérées comme toxiques pour les chats (vous pourrez trouver la liste de ces plantes sur LePlusBeauChatDuMonde).
  • Ranger ou mettre hors de portée les produits toxiques tels que les produits d’entretien ou de bricolage, les médicaments, les cigarettes et mégots.
  • Ranger tous les petits objets qui pourraient être susceptibles d’être malencontreusement avalés par le chat : jouets, mégots, aiguilles, épingles, perles, boutons, clous, billes, etc. Attention aux objets dangereux comme les bougies ou les sacs plastiques.
  • Eventuellement fermer la cuvette des toilettes pour éviter que le chaton tombe dedans et que le chat en général ne boive l’eau traitée.
  • Barrer l’accès de votre cheminée, boucher le conduit.
  • A l’inverse, s’imaginer les endroits idéals dans la maison pour un chat et si possible lui libérer quelques petites places, notamment des rebords de fenêtres ou des étagères.

Chat noir regardant par la fenêtreSource : Amazing-cat

Voici les principaux conseils que je peux vous donner pour la sécurité et le bien-être de votre chat ainsi que pour votre propre tranquillité.

Vous êtes maintenant fin prêt à accueillir votre chat. Rendez-vous donc dans notre prochain et dernier article de notre série sur l’arrivée d’un chat qui concernera l’acclimatation du nouvel arrivant au sein de son environnement et de sa nouvelle famille.