Estimez l’équivalence humaine de l’âge de votre chat

Gateau anniversaire Poppy

A l’occasion de l’entrée dans le livre des records de Poppy comme « chat vivant le plus vieux du monde » à l’âge de 24 ans (environ 114 ans en âge humain), il serait intéressant de savoir comment connaître l’équivalence humaine de l’âge de nos boules de poils respectives pour pouvoir s’amuser à comparer leur âge (et peut-être même leur maturité !?) avec la nôtre.

Mise à jour du 12/06/14 : Malheureusement nous apprenons seulement quelques jours après l’écriture de cet article que Poppy n’est plus de ce monde. Une pensée à elle et à tous ceux qui l’ont aimés au cours de ces 24 ans de vie !

Mais avant cela, laissez moi vous présenter la doyenne actuelle de nos petits félins domestiques.
Poppy, qui a donc fêté ses 24 ans, a changé de famille 2 fois et de nom (anciennement « Popsy ») avant d’être adoptée à 5 ans par Jacqui et Marguerite vivant à Bournemouth au Royaume-Uni avec leur 2 fils, 4 autres chats, 2 lapins et 1 hamster !

Cette chatte, amatrice de poulet frit et de « fish and chips », est aujourd’hui sourde et aveugle et son allure générale laisse deviner, malgré le soin que lui apportent ses maîtres, son grand âge. Anniversaire Poppy

Allure PoppySources : Guinness World Records (crédits : David Hedges / SWNS.com)

Records antérieurs

Poppy succède à Pinky qui a vécu jusqu’à l’âge de 23 ans et est décédée l’année dernière.

Mais le chat ayant vécu le plus longtemps est Creme Puff. Cette chatte américaine et même texane est morte à l’âge de 38 ans et 3 jours (soit quand même 170 ans en âge humain environ !) en 2005.
Et son maître, Jake Perry, semblait avoir trouvé la recette de la longévité féline puisque Creme Puff a vécu aux côtés de Granpa Rexs Allen, un autre chat mort en 1998 à l’âge de 34 ans.

Après la présentation de ces chats parmi les plus vieux du monde, tentons de connaître l’équivalence humaine de l’âge de nos chats pour pouvoir comparer avec eux le poids des années !

Calculer l’équivalence humain de l’âge de son chat pour mieux se rendre compte de sa maturité

Il serait bien pratique d’avoir un cœfficient multiplicateur à appliquer à l’âge de notre chat, comme on peut l’entendre parfois pour d’autres espèces animales. On n’aurait qu’à multiplier ce nombre avec le chiffre de son âge. Malheureusement ce n’est pas aussi simple car leur croissance n’a pas un rythme linéaire et n’est donc pas toujours proportionnelle avec l’âge humain. En clair, l’enfance et l’adolescence ainsi que le « 3e âge » de nos chats se déroulent à un rythme beaucoup plus rapide que le reste de leur croissance et de leur vieillissement, ce qui rend ces périodes d’âge plus difficiles à estimer en terme d’équivalence humaine.

Pour estimer une équivalence en âge humain afin de comprendre comment fonctionnent la croissance et le vieillissement des chats, notamment dans les périodes un peu particulières que je viens de citer, les vétérinaires se basent surtout sur les observations que l’on peut faire dans le développement et l’évolution du physique de nos petits félins.

Ainsi, il semblerait qu’à 1 an le chat ait presque fini son adolescence en atteignant à peu près 16 ans en âge humain, ce qui représente presque 1,5 année humaine pour 1 mois d’une vie de chat ! A partir de l’âge de 2 ans, leur vieillissement progresse à un rythme constant leur faisant prendre 4 années humaines à chaque anniversaire. Aux alentours de leurs 19 ans, le vieillissement recommence à s’accélérer et devient plus compliqué à estimer.

Age de votre chat Equivalence en âge humain
3 mois 6 ans
6 mois 10 ans
1 an 16 ans
1 an 1/2 20 ans
2 ans 24 ans
3 ans 28 ans
4 ans 32 ans
5 ans 36 ans
6 ans 40 ans
7 ans 44 ans
8 ans 48 ans
9 ans 52 ans
10 ans 56 ans
11 ans 60 ans
12 ans 64 ans
13 ans 68 ans
14 ans 72 ans
15 ans 76 ans
16 ans 80 ans
17 ans 84 ans
18 ans 88 ans
19 ans 92-94 ans
20 ans 98-100 ans
21 ans 104-108 ans
22 ans plus de 108 ans

Quelques éléments qui peuvent influencer la longévité d’un chat

Concernant le type de chat, il a été observé que les « chats de gouttière » vivent plus longtemps que les chats de race.

Il a également été démontré que les chats à poils courts peuvent connaître une longévité plus élevé que ceux à poils longs.

Pour ce qui est du mode de vie, un chat domestique pourrait vivre jusqu’à 15 ans en moyenne voire plus, alors qu’un chat errant vit environ jusqu’à l’âge de 12 ans. Ces chiffres, liés au mode de vie, sont bien évidemment influencés entre autres par le mode d’alimentation, les maladies auxquelles ils sont exposés et les soins de confort et de santé que les humains peuvent leur fournir.

Puisqu’on en vient à parler de longévité, pourquoi ne pas s’intéresser à celle d’autres animaux domestiques voire même à des animaux un peu plus insolites…

Longévité d’autres animaux domestiques

Souris : plus de 2 ans en captivité.
-> Le record : Yoda, souris naine de laboratoire, a vécu jusqu’à ses 4 ans (136 ans) en 2004.

Rat : 5,5 ans en moyenne.
-> Le record : 7 ans et 3 mois.

Cochon d’Inde : 4 à 7 ans.
-> Le record : Snowball a vécu jusqu’à ses 14 ans et 11 mois en 1979.

Lapin : 5 à 8 ans.
->  Le record : Hazel, lapin nain, a vécu jusqu’à 16 ans.

Chinchilla : entre 15 et 20 ans.
-> Le record : Bouncer a vécu jusqu’à ses 27 ans en 2008.

Chien : variable selon les races. 10 à 12 ans pour un gros chien, 15 ans pour un petit.
-> Le record : Bluey, chien de ferme en Australie, a vécu jusqu’à 29 ans 5 mois et 7 jours (129 ans).

Poisson rouge :  plus de 30 ans.
-> Le record : Tish et Goldie ont vécu jusqu’à 43 ans.

Cheval : entre 20 et 25 ans.
-> Le record : Old Billy, cheval anglais ressemblant à un cheval de race Cob ou Shire, a vécu jusqu’à ses 62 ans en 1822.

Et si l’on va par là avec d’autres animaux plus insolites…

La palourde Arctica Islandica a vécu jusqu’à 507 ans, après avoir été tuée par des scientifiques qui tentaient de l’ouvrir pour l’étudier !
Certains animaux primitifs, comme les éponges ou les coraux par exemple, peuvent vivre entre 1500 et 4500 ans. Certains homards auraient même une absence de facteur de mortalité par le vieillissement.
La méduse Turritopsis Nutricula, quant à elle, serait potentiellement immortelle puisqu’elle est en mesure d’interrompre voire de renverser son cycle de croissance pour rajeunir.

Et je ne vous parle même pas de certains végétaux (comme le Posidona Oceanica qui peut vivre entre 80 000 et 100 000ans) ou bactéries (pouvant survivre des millions d’années)…!

(Pour en savoir plus sur la question de la longévité et des records existants, je vous recommande cet article : http://nature-extreme.psyblogs.net/2011/07/animaux-records-de-longevite-records.html)